Bye Bye Myanmar !


A l’occasion de la fin de notre voyage au Myanmar, nous avons voulu faire une petite rétrospective de nos expériences, après 27 jours passés sur place.



Le plus gros fou rire…

Chloé : « C’était pendant le trek dans l’état Shan. Oncle Shan avait pour habitude de nous raconter plein d’histoires. Par exemple, à un moment, il nous a parlé d’un film de Charlie Chaplin qu’il avait vu, et a commencé à nous raconter l’histoire. Il la trouvait tellement drôle qu’il en pleurait presque. Il rigolait tellement qu’on ne comprenait plus grand chose à ce qu’il disait, et on a fini par tous rigoler. Comme quoi le rire est communicatif, quelque soit la langue… »
Damien : « C’était dans le « flying tuk-tuk ». Il pleuvait comme vache qui pisse, on roulait à fond, le moteur du tuk-tuk faisait un bruit horrible, et on faisait des bonds de 50 cm à chaque trou qu’on rencontrait sur la route. Et comme il vaut toujours mieux en rire… »

J’ai failli lâcher une larmichette quand…

Chloé : « Quand nous avons eu le malheur d’être au mauvais endroit au mauvais moment, et que nous avons été témoins d’un accident très grave impliquant deux motos… »
Damien : « Quand Ratatouille est mort ! »

Une fois, on n'a pas été content parce que…

Chloé : « Parce qu’ils ont des super fruits, et lorsqu’on commande un jus de fruits, il arrive toujours avec trop de sucre ou du lait concentré. Et oui, la vie est trop injuste…»
« Plus sérieusement, le vrai truc qui m'énerve c'est la misogynie de certains hommes dans des temples bouddhistes. Par exemple, une fois, avant même qu'on veuille rentrer dans le temple, une personne s'est adressée à Damien pour lui dire que le short de sa femme était trop court... »
Damien : « Quand on donne notre linge sale à notre hôtel car nous restons 3 jours (et qu’il a donc suffisamment de temps pour le laver). Tous les jours, il nous dit que ça sera prêt « demain ». Le jour du départ, il nous indique que ça sera prêt à 20h. Et à 20h, il nous dit qu’il n’a pas pu et qu’il est désolé. Il y en a qui sont morts pour moins que ça… »

Pour moi, le Myanmar c’est…

Chloé : « Des sourires, des gens, des Mingulabages (il commence par dire Bonjour et puis essaie de nous vendre un truc), des paysages époustouflants (Bagan, si tu m’entends…), une spiritualité omniprésente, quelques crises de nerfs, mais surtout un voyage inoubliable ! »
Damien : « Des gens adorables, une richesse culturelle énorme avec pour chaque région ses spécialités, mais malheureusement (heureusement) un pays qui évolue très vite et parfois trop. Le plus arriéré des villages n’a pas l’eau courante ni l’électricité mais tous les villageois disposent d’un smartphone… »

En conclusion…

Bien qu’on ait adoré notre voyage, le Myanmar ne ressemble pas vraiment à ce que nous avions imaginé. On pensait que c’était le bon moment pour y aller car le pays « venait de s’ouvrir », mais en réalité la machine touristique est déjà bien rodée. C’est très facile de se déplacer, de trouver un guide, un hébergement… On s’attendait à un voyage plus compliqué/rustique/authentique. N’y voyez pas là de déception, c’est une vraie source d’étonnement pour nous. En 10 ans, le pays s’est doté de grosses berlines, de scooters, de smartphones et autres produits de consommation, alors dans 10 ans, à quoi le Myanmar pourra t-il ressembler ? 

Damien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram