Jours 24, 25, 26 : Yangon : ville cosmopolite !


Objectifs :  se reposer et aller plus loin dans la découverte de Yangon



 Après environ 3 semaines très rythmées, et surtout 4 jours cumulés de bus, nous avons décidé de nous reposer un peu et de prendre le temps de découvrir plus en profondeur la capitale économique Yangon.

Nous apprenons à apprécier la ville au fur et à mesure de nos visites, promenades et autres sorties. Par exemple, la galerie « Yangon Héritage Trust » nous permet de comprendre, à travers une exposition de clichés retraçant la période 1800 à nos jours, l’histoire de la ville et ses nombreuses métamorphoses. La ville regorge toujours de bâtiments datant de l’époque coloniale britannique qui sont dorénavant voisins de « boui-boui » où nous pouvons trouver aussi bien de la nourriture que des pinces à épiler ou des livres de seconde main.

Comme de nombreuses métropoles asiatiques, la ville n’est pas faite pour être visitée à pied puisque le peu de trottoirs qui existe est pris d’assaut par des étales.  D’ailleurs, traverser une artère peut s’avérer être un véritable exploit sportif, entre contorsionnisme et course à pied, pour éviter les voitures qui s’engouffrent dans le moindre espace pour avancer de 30 cm. On a d’ailleurs été témoins de plusieurs « mini-accidents ». C’est tellement prévisible qu’on est assez surpris d’en avoir vu si peu.

Comme nous vous l’avions précisé dans nos premiers articles sur Yangon, la ville a fortement restreint (voire interdit) la circulation de scooters dans la ville, ce qui réduit drastiquement le nombre d’accidents (et leur gravité). 

Nous avons aussi eu la chance d’assister aux festivités du nouvel an chinois. La ville dispose d’une grosse communauté chinoise et le quartier était très animé. Pour l’occasion, une grande parade avait lieu sur l’avenue principale et des « restaurants » éphémères vendaient des spécialités chinoises.

Sur une journée, nous avons pris le ferry pour traverser la rivière et visiter les temples alentours, dont le fameux : « Temple aux serpents » qui nous vaudra quelques frissons. 

Nous avons également découvert le massage birman (c’est une curiosité comme une autre !!) dont la particularité repose surtout sur un massage des pieds prolongé et en profondeur (aie aie aie). Disons qu’on se sent mieux une fois sorti, parce que pendant ça pique un peu.

Au final, Yangon est une ville en pleine effervescence, vivant au rythme des birmans (après 23h, c’est le calme plat). Yangon peut compter sur ses lacs, sa rivière et ses parcs pour donner un peu d’air à ses habitants. Selon nous, ce sont de véritables atouts pour le développement de l’urbanisme et de la vie ici dans les prochaines années.



Vie dans le ferry à Yangon


Baie de Yangon


poterie dans un village proche de Yangon


Temple aux serpents, proche de Yangon


Temple aux serpents




temple aux serpents proche de Yangon


Bouddha allongé dans un temple proche de Yangon


Monument de l'indépendance à Yangon


Lion protecteur dans le parc à Yangon


Batiment politique à Yangon


Parc de Yangon

Route de Yangon


Aux abords du Lac à Yangon


Aux abords du lac à Yangon


Ecole hôtelière à Yangon
 

Damien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram