A la frontière du Tibet, le monastère de Songzanlin ( 松赞林寺 ) !

La pensée du jour des Confucius Normands en visite à Shangri-La :
« L’aventure est au bout du chemin, pavé de bonnes et de mauvaises surprises »


Mauvaises surprises du jour :

  • Petit déjeuner prise de tête pour commencer la journée, un café ou thé par personne et si tu en veux plus, tu payes !!
  • Pas de bus de nuit pour aller à Dali et il n'est pas possible d’acheter les billets deux jours à l’avance… Ah, l’organisation à la chinoise…
Heureusement pour nous, on s’est rattrapé le midi, on s’est régalé de plats chinois dans la cuisine installée à coté du car-wash ! Damien nous a fait la traduction du menu via Baidu, le Google translate local, et le choix au pif s’est avéré délicieux. Antonin a également bravé le danger pour poser pour la postérité sur un bon gros yack blanc poilu.

Après avoir repris des forces, on a élevé notre esprit en allant à la rencontre de Bouddha dans le Songzanlin Monastery à 3280 mètres d’altitude, tout de même !

On s’est fait un nouvel ami chien qui nous a montré le chemin tout autour du lac et qui a assuré le show. Sur la colline en face du lac se trouvent les douze temples où vivent 600 moines bouddhistes tibétains. Dans un de ces temples, Chloé & Antonin se sont fait « bénir » par un monk (ils se sont mis à genoux en face du moine pendant qu’il récitait des paroles tibétaines tout en agitant un objet sur leur tête, sûrement pour envoyer des ondes positives et transmettre sa sagesse et/ou leur porter chance). En cadeau, ils ont reçu un bracelet avec des boules en bois gravées de symboles chinois, la classe du karma !!

Ce monastère est un endroit magique, il a même neigé lorsqu'on sortait de l'un des temples. Lorsqu'on est dans cet endroit, on dirait que le temps s'est arrêté, et on ressort complètement apaisé.
Il est difficile de décrire l'ambiance qui règne à cet endroit, un seul conseil : allez-y et faites vous votre propre impression !

La dernière belle surprise de la journée : on partait pour rejoindre le bus quand des moines nous ont pris par la main et nous l’ont tenue fermement jusqu'à ce qu’on ait prit des photos avec chacun d’entre eux.














































Damien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram