De Lijiang à Shangri-la en passant par les gorges du saut du tigre ( 虎跳峡 ) !

Mais à quoi ça sert de passer du temps à se mettre d’accord avec Merry pendant une heure et demie pour l’organisation du lendemain et avec l’hôte pour l’horaire du départ car rien ne s’est déroulé comme prévu la veille...


On a attendu l’hôte pendant un quart d'heure car il n’était pas levé, le petit-déjeuner n’était pas prêt et quand on l’a eu, cela ne correspondait pas à ce que l’on attendait. De plus, la chauffeuse de notre de voiture ‘privée’ était accompagnée, oh surprise, par sa sœur, soit disant parce qu’elle avait peur de rentrer toute seule à Lijang.

Le trajet a été un vrai bonheur : les deux frangines ont parlé entre elles en chinois pendant tout le trajet, on a roulé à 60 km/heure, même sur l’autoroute et on s’est fait doubler par tous les bus !!!!!

Nous avons fait une halte aux gorges du saut du tigre. Des gorges de 3900 mètres de profondeur qui doivent leur nom au fait qu’un tigre a sauté d’une rive à l’autre (il y a quand même 35-40 mètres de distance entre les deux rives). Etait-il dopé ? Ou céleste ? Ou était-ce plutôt celui qui a rapporté les informations qui avait besoin de lunettes ou avait des hallucinations ?

On est finalement arrivé à Shangri-La, et là, le grand n’importe quoi a frappé.
La super chauffeuse pro n’avait jamais mis les pieds à Shangri-La (les nombreuses photos prises par sa sœur en témoignent), ne connaissait pas l’adresse de l’hôtel, ne savait pas suivre les indications du GPS, a demandé son chemin au vendeur de bouteilles de gaz en touctouc qui nous a remis sur la bonne route, n’a pas réussi à joindre l’hôtel par téléphone, le tout ponctué de nombreux calages et demi-tours. On a fini par attendre dans une rue pendant 20 minutes sans savoir qu’on était à 50 mètres de l’hôtel (on est presque sûr qu’elle attendait qu’on capitule et qu’on quitte sa voiture avant qu’elle ait trouvé l’hôtel) jusqu’à ce que, oh miracle, l’hôtelier vienne à notre rencontre. On s’est quand même quitté un peu fâché avec notre super chauffeuse pro quand elle nous a demandé un prix supérieur à celui convenu la veille. Imaginez bien que le pourboire n’était pas forcément nécessaire.

Les péripéties ne s’arrêtent pas là : la rue de l’hôtel est en travaux (on a bien dit TRAVAUX de reconstruction), plus d’électricité dans l’hôtel (coupure apparemment temporaire, mais qui se répétera à plusieurs reprises), pas de chauffage (on vous rassure, PAS DE CHAUFFAGE A L’ANNEE dans cet hôtel). Ah oui, au fait, il fait 2 degrés dehors en plein soleil, à midi et à l’abri du vent (bref, on SE CAILLE). La chambre de Chloé et Damien est parfumée au Febreze senteur « égout » (échangée pour une autre), le thé de bienvenue au gingembre est imbuvable sauf pour Fred qui le trouve excellent (dixit himself, allez savoir, les effets néfastes de l’altitude peut-être vu que nous sommes à 3200 mètres), les portes de chambre ne peuvent pas s’ouvrir, il n'y a pas d’eau chaude et l’eau froide descend directement du glacier jusque dans notre robinet… Et la dernière originalité de l’hôtel : la tenue de travail des employés est la doudoune avec des chaussures fourrées, du coup, il est bien inutile de fermer les portes de l’hôtel, n'est-ce pas ?????
Une fois l’électricité rétablie, on a quand même pu mettre la clim pour atteindre une température de 12 degrés dans les chambres. On est content ! Petite note positive, les lits sont chauffés, et croyez-nous, ce n'est pas du luxe !

Une fois réchauffé, nous sommes partis à la découverte de la vieille ville. Ravagé par un incendie qui a détruit plus de 80 bâtiments en Janvier 2014, la ville se reconstruit peu à peu. Les temples, à l'allure tibétaine, n'ont heureusement pas été touchés. Afin d'aller nous coucher au plus près de bouddha, nous allons tournons le moulin à prière trois fois, comme le demande la tradition.

Gorges du saut du tigre


Gorges du saut du tigre


Gorges du saut du tigre


Vieille ville de Shangri-La en reconstruction


Temple à Shangri-La


Drapeau de prières à Shangri-La


Temple tibétain à Shangri-La


Statue à Shangri-La


Moulin à prières à Shangri-La

Damien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram