Deux jours à Hangzhou (杭州市)


Vous l’avez bien compris maintenant, pour vivre en Chine, il faut savoir s’adapter et faire face aux petits imprévus.



On se lève donc dimanche matin dans l’optique de prendre un taxi pour prendre un train à la gare de Suzhou Industrial Park. Manque de chance, le train est complet. Bon ok, là ce n’est pas la faute des chinois, mais de notre incapacité chronique à s’y prendre en avance… On vous l’accorde !
Bref, nos deux jours à Hangzhou se sont donc transformés en un jour et demi, le temps d’attraper un bus (plus long que le train) dans une autre gare…

Mais bon, dès notre arrivée à Hangzhou, on est assez séduit par la ville qui est en fait organisée autour d’un très grand lac. Ce lac est lui même entouré de nombreuses collines, et la nature est omniprésente. C’est donc plutôt agréable dès qu’on sort de l’hyper centre, car il y a tout de suite de nombreuses balades dans les forêts de bambous, les champs de thé et les multiples temples perchés aux alentours.

Nous consacrons notre première demi-journée à la visite du centre historique de Hangzhou. Il s’agit principalement d’un quartier chinois avec des maisons anciennes investies de boutiques, musées et autres pharmacies chinoises. Il est assez difficile de vous transcrire l’atmosphère dans ces rues, mais on va essayer comme cela. Il y a du monde partout, beaucoup de bruit (de la musique, des vendeurs, des acheteurs, …), un nombre incalculable de bouis-bouis pour manger, et beaucoup de couleurs. Pour faire simple, ça « grouille » comme dans une fourmilière ! Un passage dans une pharmacie ancienne vaut définitivement le détour. On y trouve toutes sortes de plantes séchées, incluant des champignons venus de l’espace qui coutent parfois très très cher ! A l’entrée, il y a un distributeur gratuit de thé médicinal où se ruent les chinois dès qu’ils passent la porte de la pharmacie. On n’a pas testé pour vous, on n’avait vraiment pas le courage de faire (encore une fois) la queue !

En toute fin de journée, nous décidons d’aller à la gare de Hangzhou pour acheter notre billet de train de retour : héhé, on ne se fait pas avoir deux fois quand même… Et là, ô surprise, ô joie : un guichet spécial pour les internationaux. C’est du jamais vu ! Nous nous pinçons à tour de rôle, mais c’est bien vrai, il est là, devant nous, et nous permet en plus d’éviter une queue immense avec des chinois. Vous y croyez hein ?! Nous aussi on y a cru. Mais figurez vous que les chinois ont toujours un coup d’avance pour nous surprendre. Et bien sur, au seul et unique guichet dédié SPECIALEMENT aux étrangers, la guichetière ne parle pas un mot d’anglais… Mais POURQUOIIIIIII ??????????!!!!!!!!!!! Nous n’aurons finalement jamais mis autant de temps pour acheter un billet de train. Comme quoi, rien ne vaut le langage des signes.

Et comme nous ne voulions pas contrarier le célèbre dicton « jamais deux sans trois », la troisième mini-galère arrive ! Nous prenons le taxi pour rejoindre notre hôtel, un peu loin du centre ville. Le chauffeur ne connaît pas l’adresse, Damien lui met donc le GPS avec l’adresse de l’hôtel. Le chauffeur nous dépose devant un endroit qui ne ressemble pas vraiment à un hôtel… Et qui n’en est d’ailleurs pas un ! Nous avons donc dû appeler l’hôtel avec une conversation de type : « bonjour, on est sensé être devant chez vous mais on ne voit pas l’hôtel » / « mais vous êtes où exactement ? » / « devant le numéro 45 de la rue » / « mais nous sommes au 165 » / « ce n’est pas possible on est à la fin de la rue ». Bref, comme ça devenait vraiment peine perdue, on a attrapé le premier chinois qu’on a croisé pour lui passer le téléphone avec la dame de l’hôtel (on lui a un peu enfoncé le téléphone sur l’oreille pour éviter tout rejet, mais ça, il ne faut pas le dire). C’est définitif, ils se comprennent mieux entre eux !! Pour la petite histoire, on n’était donc pas du tout dans le bon quartier et c’est le chinois à qui on a donné le téléphone qui nous a accompagnés jusqu’à l’hôtel. Nous n’aurions clairement jamais trouvé sans lui… Un bon point pour les chinois !

Une bonne nuit de sommeil par la dessus, et nous voilà repartis pour une journée de visite. A commencer par une petite marche parmi les arbres à thé pour rejoindre le parc du temple Lingyin : un endroit magnifique où des statues de Bouddha et ses disciples sont taillées à même la roche dans une grotte. Le temple Lingyin vaut lui aussi le détour, c’est un ensemble de plusieurs temples à flanc de colline, très colorés, et qui regorgent de statues en bronze et en bois. Un ensemble vraiment très impressionnant en pleine nature. L’après-midi, nous rejoignons le lac principal d’Hangzhou pour nous promener sur les berges. 

Temple à Hangzhou






Statue dans la vieille ville d'Hangzhou



Ancienne pharmacie à Hangzhou


Docteur à Hangzhou


Vendeuse de plantes médicinales à Hangzhou


Plantation de thé à Hangzhou

Buddha taillé dans la roche à Hangzhou


Temple à Hangzhou


Photo de famille


Dent de phoque!


Monastère à Hangzhou


Lac Ouest à Hangzhou


Lac Ouest à Hangzhou

Damien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram