Les jeux de l'université Renmin de Chine à Pékin ( 中国人民大学 ) !


Après les JO de Pékin en 2008, Damien part représenter son école aux jeux d’athlétisme de son université Renmin de Chine à Pékin.

Tout a commencé par un mail de l’interlocutrice française de notre école, vous ai-je déjà parlé d’elle ? Coco pour les intimes ! Dans sa communication, elle nous proposait de représenter l’école aux jeux annuels de l’Université Renmin de Chine et vantait les caractéristiques physiques des français qui, selon elle, raflaient toujours les médailles aux chinois… Autant vous dire que je me suis tout de suite reconnu dans sa description du français moyen. Une vingtaine de français de la promotion a tenté les sélections mais seul sept d’entre eux ont été recrutés pour créer la « French Team ».

Après les entrainements et les échauffements « à la chinoise », comprenez 5 minutes d’échauffement - voire zéro - nous perdons deux de nos coéquipiers à la suite de claquages…  C’est donc diminués mais déterminés que nous nous présentons à Pékin avec bien entendu nos camarades chinois de Suzhou, pour prendre part à l’événement de l’année. Toute la délégation de l’université était là, président, doyen, etc... Nous avons eu le droit à la cérémonie d’ouverture avec l’hymne national, le défilé de l’armée et tout le tintouin ! C’était vraiment impressionnant !

Afin de courir, mais pas trop, compte tenu de la pollution atmosphérique avoisinant les 250mp, je participe aux épreuves du 400 mètres et du relais 4 x 400 mètres. Mes camarades français participent aux 5 000 mètres, 1500 mètres, et 4 x 400 mètres pour lequel nous formons une équipe avec un chinois. Les épreuves se sont déroulées sur deux jours durant lesquels nous avons plus ou moins performé… Un seul français repart avec une médaille d’or (et un fan club de chinoises qui l’ont suivi partout) grâce à sa performance lors du 5 000 mètres. Pour le reste, c’est des médailles en chocolat et… des médailles en chocolat : la fameuse 4ème place ! Même notre très chère équipe de relais 4 x 400 mètres composée de français pour les ¾ n’est pas parvenue à décrocher une médaille, la faute au mauvais sort (c’est en tout cas ce que l’histoire retiendra !).

Pour ce qui est des chinois, ils nous ont surpassés. Le niveau était vraiment bon et c’était intéressant de les voir dans un autre contexte. En revanche, nous avons été surpris par la pression qu’ils se mettaient à travers cette compétition. Nous avons vu des jeunes pleurer suite à une mauvaise course et tout donner pour remporter la course au point de s’effondrer une fois la ligne d’arrivée franchie. En bons touristes, nous étions bien loin de cet état d’esprit !

Cérémonie d'ouverture


Cérémonie d'ouverture


Corde à sauter


400 mètres
 
Tianenmen


Podium


Suzhou Campus

Damien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram