Un petit crochet par Datong ( 大同 )


Avant de rejoindre la Mongolie Intérieure, nous faisons un stop à Datong afin de découvrir les grottes de Yungang.

La ville de Datong ( 大同 ) est située dans la région Shanxi, au Nord-Est de la Chine. C’est une région très polluée en raison de la présence de nombreuses industries de charbon. Par conséquent, Datong est le reflet de cette région : polluée, sale et sans intérêt culturel pour le moment. Je précise pour le moment car le gouvernement vient de dépenser 50 milliards dans la rénovation – comprenez construction – d’un quartier historique. Le tourisme à la chinoise… Malheureusement ! Néanmoins, la ville est un très bon point de départ pour aller visiter les grottes Yungang et le monastère dit « suspendu ». Après une bonne nuit dans une superbe auberge de jeunesse, nous décidons donc de prendre un taxi à la journée afin de nous emmener à ces deux sites.

Nous commençons par le monastère suspendu, situé à 2 heures de route de Datong. Par chance, le monastère venait de rouvrir au 1er Mai après une période de rénovation importante. A notre arrivée, nous sommes allégés de 20€ par personne avant de voir le fameux monastère suspendu, construit tout en bois. Première impression : il était bien plus impressionnant en photo ! En réalité, le monastère est assez petit et en très mauvais état (comment était-il avant sa rénovation ?). Le bois est rongé, les peintures sont très abimées, sans parler de l’état des bouddhas dans les salles de prière. Encore une fois, nous nous demandons où passe l’argent des tickets d’entrée… Ah si, sans aucun doute dans le parc qu’ils ont créé de toute pièce autour du monastère, à grand coup de rivière artificielle, pont suspendu, végétation flamboyante, etc etc…
Après une balade d’environ une heure, nous partons en direction des caves de Yungang, plus proche de Datong.

Nous ne vous avons pas encore présenté notre chauffeur (ou plutôt chauffard) qui remporte pourtant haut la main la palme du pire chauffeur de taxi que nous avons eu depuis notre arrivée en Chine. Tout d’abord, il ne respectait aucune règle du code de la route. Nous sommes en Chine mais tout de même, doubler avec une ligne continue en ligne droite (sans clignotant) : ça passe ; doubler avec une ligne continue sans aucune visibilité : ça passe BEAUCOUP MOINS. En bonus, nous avions le droit a des zig zag entre la voie de droite et la voie de gauche : monsieur le chauffeur avait certainement passé une mauvaise nuit, et somnolait donc au volant… Logique ! Après l’avoir franchement bousculé en lui disant de se réveiller, il nous a « gentiment » arrêté à un restaurant au bord de la route. Et pour être honnête, nous étions ravis de s’arrêter pour relâcher la pression, et le laisser se reposer ! Le repas était super bon par ailleurs J

Arrivés ENTIERS aux grottes de Yungang, nous sommes à nouveau allégés de 20€ par personne pour accéder au site. Là encore pour financer les infrastructures annexes aux grottes ! Passons… Le site est très impressionnant, c’est un des plus beaux et des plus vieux exemples de l’art bouddhique datant du Vème siècle. Le site comptabilise 252 caves (dont 40 sont accessibles au public) et 51 000 statues taillées dans la roche qui auront nécessité 60 ans de travaux. Certaines d’entre elles font plus de 15 mètres : c’est absolument sensationnel !

De retour à l’auberge de jeunesse, on nous recommande d’aller diner dans un restaurant de la rue spécialisé dans les « baozi ». Les baozi sont de petits pains blancs (dont l’apparence est proche d’une boule de pâte pas cuite) fourrés avec différents ingrédients. Un vrai délice !!
En revenant du restaurant, nous nous posons dans la salle commune de l’auberge de jeunesse pour prendre un dernier thé. Nous sommes seuls avec le manager de l’auberge, un chinois. Celui-ci regarde tranquillement une vidéo sur son téléphone, mais, surprise, la vidéo est en français !!! Nous avons donc passé le reste de la soirée à regarder avec lui l’épisode de la fameuse émission « Rendez-vous en terre inconnue » qui se déroulait dans une lointaine province chinoise. C’était super sympa puisqu’il nous commentait certaines scènes, apportait des précisions, faisait part de son ressenti, etc. Si vous n’avez pas encore vu cette émission, faites vous un petit replay sur internet, c’est très touchant et vous apprendrez plein de choses sur la Chine. 

Monastère suspendu à Datong


Monastère suspendu à Datong


Bouddha au monastère suspendu à Datong



Bouddha géant gravé dans la roche aux caves de Yungang à Datong


Bouddha géant aux caves de Yungang à Datong


Bouddha gravé dans la roche aux caves de Yungang à Datong


Bouddha géant à Datong


Caves de Yungang à Datong


Etudiants peignent les bouddhas géants aux caves de Yungang à Datong


Pagode du temple aux grottes de Yungang


Baozi à Datong

Damien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram