Vacances en famille à Jodhpur

L'hiver est la meilleure période pour visiter l'Inde, et c'est donc le moment que choisissent les parents de Chloé pour nous rendre une petite visite...
Après un avion annulé, un changement total d'itinéraire, une nuit à l'aéroport de Dubaï et une dizaine d'heures de retard, nos visiteurs sont arrivés à Mumbai lundi matin avec quelques cernes mais un immense sourire : l'heure des vacances Bollywoodiennes a enfin sonné !!! Et autant vous dire qu'après tant d'heures de préparation (big up à notre agent de voyage personnel Damien), nous étions tous prêts.

Donc une bonne douche et une petite sieste plus tard, l'aventure commence par le fameux, que dis-je, l'incontournable "Butter Chicken". Et oui, car les voyages ça creuse - nous allons d'ailleurs passer trois semaines à vérifier cet adage ;) Les trois cent mètres qui nous séparent du restaurant sont ponctués de "ooh", "euh", "aaah", "beurk", car oui l'Inde fait souvent cet effet là lors de la première rencontre. Impression qui sera d'ailleurs renforcée au cours de notre escapade à Colaba (sud de Mumbai) l'après-midi : le monde, les odeurs, le bruit, la chaleur (etc etc...) vous poussent dans un certain désarroi et il faut un petit peu de temps pour s'y habituer. Mais il en faut plus pour désarçonner nos voyageurs, car après tout, c'est les vacances et "il fait drôlement beau et chaud pour un mois de février" !!!!
Après une première nuit de sommeil SALUTAIRE, nos aventuriers embarquent pour le Rajasthan où ils vont découvrir Agra, Jaipur et Pushkar (nous connaissons déjà et avons décidé de les laisser faire cette première partie tous seuls). Petite anecdote quand même, Mumbai est une ville extrêmement bruyante de jour comme de nuit, pourtant, au réveil, notre invité d'honneur nous a dit "olala j'ai hyper bien dormi, je devrais venir faire des cures de sommeil ici"... HUM...

Nous nous rejoignons donc à Jodhpur le samedi pour découvrir la ville tous ensemble. Jodhpur est surnommée la ville bleue car la majorité des petites maisons cubiques qui la composent sont peintes en bleu. Les petites rues sont un véritable méli-mélo et la vieille ville est surplombée par le somptueux fort de Mehrangarh.


Ville bleue de Jodhpur

Au programme donc, la visite de la forteresse de Mehrangarh, taillée à même la roche et entourée de remparts. Sa construction a démarré au XVème siècle sous le règne de Rao Jodha, qui donna son nom à la ville de Jodhpur. Le musée à l'intérieur du fort regorge des trésors des maharajas, et la vue sur la ville est à couper le souffle.

Forteresse de Merhangarh à Jodhpur


Turban du Rajasthan


Forteresse de Merhangarh à Jodhpur


Femmes en saree à Jodhpur


Cuisine indienne à Jodhpur


Balade dans la foule à Jodhpur


Le lendemain, nous visitons le Jaswant Thada, un mémorial de marbre blanc édifié à la mémoire du maharaja Jaswant Singh II. L'édifice est impressionnant, il faut avouer que le marbre blanc, ça en jette, et sa situation sur une colline surplombant la ville de Jodhpur et le fort Mehrangarh renforce le tout. On pourrait vous laisser croire qu'on est hyper calé en histoire de l'Inde et des maharajas, mais c'est absolument faux. Il y a eu beaucoup beaucoup beaucoup BEAUCOUP de maharajas et autres royaumes, et même devant les pancartes explicatives on n'a pas tout compris...
Nous nous promenons également dans un vaste parc naturel protégé de 72 hectares où un guide nous initie à la faune et à la flore locales. C'est un balade instructive et reposante qui nous offre un nouveau panorama incroyable sur la ville de Jodhpur et ses trésors. 


Jashwant Thada - Palais en marbre blanc à Jodhpur


Parc naturelle de 72 hectares aux alentours du Fort Mehranghar à Jodhpur


Le matin suivant, un bon pancake chocolat banane dans le ventre, nous reprenons la route en direction de la ville d'Udaipur.

Chloé Mary

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram