Éblouis par les couleurs de Tso Moriri

Pour la dernière partie de notre voyage au Ladakh, nous souhaitons explorer le lac Moriri, le fameux "Tso Moriri".
Pour pouvoir se rendre au lac, il est nécessaire d'obtenir un permis délivré par les autorités indiennes du Ladakh. Étant donné qu'il faut une journée pour obtenir ce permis, nous profitons de ce temps "libre" pour louer une Royal Enfield un scooter (beaucoup plus léger et plus simple à conduire) pour aller visiter des monastères aux alentours de Leh : Chemsey, Hemis et Ticksey.

Monastère de Chamsey


Kit du parfait moine


Lecture de prière dans un monastère au Ladakh


Monastère de Ticksey


Bouddha au monastère de Ticksey


Panorama Ladakh


Le lendemain, nous partons en direction du lac Moriri, petit trajet d'environ 6 heures avec pour plus de la moitié, pas de route goudronnée... Autant dire qu'on s'est fait secouer et qu'on était pressé d'arriver.

Aux abords de Tso Moriri lake

Une fois à Karzok, unique village proposant des "logements" pour les touristes, l'incroyable panorama nous fait instantanément oublier les heures passées en voiture...

Aire de pique nique à Tso Moriri au Ladakh


Marche aux abords de la rivière a Tso Moriri lake

C'est à couper le souffle, au sens propre du terme, à 4.700 mètres, monter une dizaine de marches nécessite un mental d'acier mais ça vaut le détour. Regardez par vous même ! 


Coucher de soleil sur le lac de Tso Moriri


Coucher de soleil sur le lac de Tso Moriri


Coucher de soleil sur le lac de Tso Moriri


Coucher de soleil sur le lac de Tso Moriri


Sur la route du retour, nous croisons des marmottes et des hordes de chevaux sauvages...





Chloé Mary

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram